Décors haut gauche
Décors milieu gauche
Décors bas gauche
Décors haut droit
Décors milieu droit
Décors bas droit

L'église Abbatiale

eglise_abbatiale_01.jpgL'abbatiale de Saint Sever est un des plus beaux fleurons de l'architecture religieuse du Bocage Normand. Mais l'isolement du clocher sur place étonne le visiteur. Un bref aperçu sur l'histoire de l'église Notre Dame nous permet d'expliquer ce fait.

Nous pouvons dater l'origine de l'abbaye en 1070, date gravées sur la dalle commémorative en l'église. Au XIIIè siècle, l'église abbatiale romane est totalement reconstruite et elle est remplacée par une église de style gothique. Jusqu'au XVè siècle, les moines et les fidèles cohabitent au sein de la même église.

Au XVè siècle, on élève deux murs, séparant par une ruelle, l'église abbatiale réservée aux fidèles. L'abbatiale est alors composée du choeur, du transept et des deux travées de la nef (c'est à dire l'église actuelle). Les travées restantes sont occupées par les fidèles.

En 1697, on construit un clocher à l'extrémité occidentale de l'église paroissiale. À la révolution, après le départ des moines, l'abbatiale sert d'atelier de fabrication de salpêtre, de filature et d'entrepôt  de charbon  longtemps appelé la Charbonnerie.

En 1821, l'église abbatiale devient paroissiale et l'ancienne église des fidèles est détruite. Seul le clocher subsiste.


 

LA TOUR LANTERNE

la tour lanterne Cette tour s’inspire de celle de Coutances. Elle repose sur le carré du transept et sur des pendentifs. Comme elle menaçait de s’écrouler, elle ne fut pas achevée. Les consoles du XVè siècle étaient destinées à supporter une galerie qui ne fut jamais construite. On remarquera la décoration des culots qui représentent des motifs végétaux et animaliers (lion, dragon, basilic).
 

 

LES VITRAUX

les vitraux Deux verrières du XIIIè siècle éclairent l‘abside. Celle de droite illustre la vie de saint Sever, celle de gauche l’Arbre de Jessé et la vie du Christ. Verrière de droite, de bas en haut :
 
  1. la sieste de Sever : son bâton se couvre de feuillage pour le protéger du soleil,
  2. les trois Mages devant Hérode,
  3. les parents de Sever le présentent au prince Corbécénus,
  4. Sever donne sa tunique à un pauvre,
  5. Les juments réchauffent Sever de leur souffle.
  6. Sever initie son maître à la foi chrétienne,
  7. Le baptême de Corbécénus,
  8. Sever, moine, et les habitants d’Avranches qui le choisis­sent pour évêque,
  9. Sever évêque,
  10. Sever se prépare à célébrer la Messe.

Verrière de gauche : "l’Arbre de Jessé et la vie du Christ ": De bas en haut, sont illustrés d’une part l'Arbre de Jessé (les six panneaux inférieurs) et d’autre part la vie du Christ.

 

L'Arbre de Jessé :

les rois de Juda se présentent assis et couronnés. Chacun d’eux écarte de ses mains les rameaux qui l‘encadrent et qui symbolisent l’Arbre de Jessé. le cinquième roi est probablement la Vierge Marie. Elle porte un voile vert et une couronne.

 

La vie du Christ :

  1. l'adoration des Mages,
  2. la Cène ;  l’agneau a été remplacé par un poisson vert, symbole du Christ,
  3. la flagellation,
  4. le portement de la croix ; la croix est de couleur verte,
  5. le Christ du Jugement Dernier.


 

LE MOBILIER

Autel de la chapelle Nord et statue de Saint Sébastien du XVè siècle. La poutre de gloire, les crédences et les statues de bois sont du XVIIIè siècle.


 

LES BATIMENTS MONASTIQUES

l’aile ouest L ‘aile ouest, occupée actuellement par la Mairie, abritait les appartements de l'Abbé (voir dessin de 1702 où figure l’église paroissiale s ‘étendant  jusqu ‘au clocher).

L’aile nord, occupée par l’école primaire, abritait la salle des hôtes, le réfectoire et la cuisine. Au rez-de-chaussée, on remarquera les caves voûtées en schiste et en granit.

L ‘aile Est, démolie au XIXè siècle, abritait la salle du chapi­tre et la sacristie. Le cloître a été détruit.